L’hôtel Le Royal a fait peau neuve dans la capitale

LUXEMBOURG-VILLE – Après une quinzaine de mois de travaux dans la capitale, pour plus de 20 millions d’euros, l’hôtel Le Royal est transformé.

https://i1.wp.com/www.lessentiel.lu/diashow/73385/73385-AK8onltbcXfPUK1J557N3Q.jpg
Philippe Scheffer et Nasir Abid avec une partie de la brigade du restaurant Amélys.

En investissant plus de 20 millions dans des travaux qui ont duré près de quinze mois, l’hôtel Le Royal s’est offert une nouvelle jeunesse. «Nous avons quasiment tout changé: électricité, eau, air. Nous avons aujourd’hui 209 chambres modernisées tout en ayant embelli l’étage Privilège situé au 6e étage», explique Philippe Scheffer, directeur général du Royal.

Après avoir été coordinateur des travaux (il ne restait plus que 38 chambres pendant les travaux), il a enfin pu renouer avec son véritable métier. «Tous ces travaux ont été menés pour répondre aux exigences du client», dit Philippe Scheffer. «Et le client n’aime pas être enfermé entre quatre murs. Raison pour laquelle nous avons ouvert l’espace», ajoute Nasir Abid, président du conseil d’administration.

L’une des 209 chambres modernisées

Côté table

Le restaurant l’Amélys, mariage de deux noms royaux
De fait, le restaurant Les Jardins n’est plus, remplacé par l’Amélys, mariage de deux noms: celui de la princesse allemande Amélie, fort aimée des Luxembourgeois, et celui du lys, emblème royal.

Au Piano Bar, tout a réellement changé. Aménagement moderne, décoration élégante, c’est un espace ouvert et convivial avec son coin cigares très cosy. La terrasse a été modernisée. Et le nouveau restaurant Amélys est même accessible, sans passer par le hall de l’hôtel, depuis le boulevard Prince Henri.

Source: Denis Berche/L’essentiel